• Univers sacrés - 1

            

    La mise au tombeau - Cathédrale de Moulins (Allier)

     

    « TwingoPortrait à la tombée du jour »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 24 Septembre 2014 à 07:50

    belle série, les visages sont très expressifs.

    2
    Mercredi 24 Septembre 2014 à 08:06
    Leïla Bloop

    Magnifique, j'adore les statues :)

    3
    Mercredi 24 Septembre 2014 à 09:58

    C'est vrai, la photo est une alliée irremplaçable de la sculpture et de l'architecture : rendre les volumes par la lumière.

    4
    Mercredi 24 Septembre 2014 à 22:32

    Le N&B tout à fait judicieux pour ces statues et deuxième points positif, le fait de ne prendre que certain détails . Merci pour ton com ..tu as deviné que je faisais aussi  de la peinture ?

    5
    Vendredi 26 Septembre 2014 à 17:49

    @ Gérard Méry >>> bien sûr Gérard, lorsqu'un photographe transforme une image avec photoshop ou autre logiciel de retouche celui qui n'est pas artiste à la base donne toujours un résultat froid, un peu « clinique ». Le coup de pinceau numérique est généralement malheureux. Alors c'est vrai qu'avec toi on se régale.

     

    Je fréquente le milieu artiste depuis... bon... on va dire pour faire court depuis toujours.  Je ne suis ni peintre ni sculpteur mais j'aime me balader dans et autour des oeuvres que je vois. J'ai commencé une série où grâce aux cadrages serrés j’essaye de faire vivre ce qui semble figé et pourtant ne l'est pas. Après tout, une œuvre n'est jamais que proposée à celui qui la regarde, ensuite elle échappe à l'auteur, le visiteur se l'approprie comme lorsque nous nous approprions une scène que nous photographions.

     

    Cette Mise au Tombeau date du XVlème siècle. Une dramaturgie digne d'un film expressionniste, c'est ce que j'ai voulu montrer.

    Je prépare une série sur ce que j'appelle « Les amants de pierre » histoire de les faire vivre, même s'ils ne sont parfois que de simples...gisants.

     

    Plus difficile est la balade à l'intérieur d'un tableau, mais j'y travaille aussi.

    A bientôt sur la toile.

     

    6
    Vendredi 26 Septembre 2014 à 18:01

    L'art numérique existe aussi et n'a pas moins de valeur que les autres. Je crains que son refus ne soit trop souvent un symptôme de l'inaptitude à utiliser cet outil, comme les "installations" permettent à certains de se dire artistes alors qu'ils sont incapables d'utiliser correctement les outils de la peinture et de la sculpture.

    7
    Vendredi 26 Septembre 2014 à 19:04

    @ Tipanda >>> Pas de malentendu. L'art numérique existe bel et bien, je l'apprécie, il est parfois très créatif et lorsque c'est le cas il n'a pas moins de valeur que les autres, nous sommes d'accord. Je dis cependant que "le coup de pinceau" est généralement malheureux, il suffit de se promener sur la toile pour le constater. Je dis aussi que lorsque c'est un artiste (peintre ou sculpteur, ce que je ne suis pas) qui manipule la retouche cela se sent de suite. J'en reste donc pour ma part à l'utilisation des outils se rapprochant le plus possible du travail traditionnel argentique puisque c'est ce que je sais faire. Quant aux "Installations" c'est un autre débat, une approche intellectuelle qui n'a rien à voir avec l'art pictural traditionnel.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :