• Paradis perdus - 5

    Archives argentiques 1979                                                                                                            Hommage à Paul Fort                     

    Le Temps de l'insouciance

     

    « Lettres de Paris - 9Chef »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 1er Décembre 2015 à 12:40

    Cette photo me rappelle une photo de mon père avec mes frères et mes cousins!

    2
    camomille
    Mardi 1er Décembre 2015 à 17:48

    Très belle évocation ! comme si on se souvenait de cette promenade là, de ma main dans la main de cette grand mère là, l'air de rien, et aussi de ce soleil éblouissant, de ce silence profond, de ce vaste paysage qui plonge dans la forêt obscure, mais sans être tout à fait certain d'avoir -ou de n'avoir pas - été là ! Pourquoi donc alors ce flot d'émotions qui vous monte à la gorge ?

    Plus vrai que vrai !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :