• Paradis perdus - 2

                                                                                                                                        Le garçon solitaire

    « Les ImprécateursC'était dans "Paris en Duo" en janvier »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 1er Février 2015 à 06:34

    Le genre d'image évocatrice d'histoires qui irait bien pour un atelier d'écriture.

    2
    Dimanche 1er Février 2015 à 09:39

    je trouve cette photo extraordinaire ! il y a cette notion de fuite que soulignent ces lignes rectilignes convergeant vers un même point situé dans l'infini (du temps). Elles donnent une illusion de vitesse, augmentée de ce léger flou de la photo et des personnages latéraux, vers une destination lointaine Et puis ces personnes statiques figées dans l'infini de ce temps, bloquant la vue au delà d'eux mêmes pour focaliser le regard sur cet instant de leur vie, en lignes verticales statiques dans cet univers de fuite. Cette contradiction de l'espace et du temps surprend et attire.

    3
    Dimanche 1er Février 2015 à 09:43

    le décalage du point de fuite évite le piège de la trop grande symétrie qui aurait surement affaibli cette photo.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :