• Lettres de l'au-delà - 3

                                                                                                                                   " Il était une fois "

                                                        

    « C'était dans "Paris en Duo" en janvierSortilèges - 4 »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 4 Février 2015 à 07:21

    J'aime beaucoup ce cliché! C'est à Montparnasse?

    2
    Mercredi 4 Février 2015 à 08:42

    Je trouve extraordinaire cette stèle où une femme représentant probablement celle qui est sous ses pieds semble faire la lecture à ses défunts voisins. Peut-être une écrivaine inconnue, en tout cas une lectrice. Ca ressemble à Montparnasse mais c'est le Père-Lachaise dans sa partie haute, un carré relativement récent donc peu visité.

    3
    Mercredi 4 Février 2015 à 08:58

    Merci Daniel cool

    4
    Mercredi 4 Février 2015 à 16:55

    On se croirait dans un conte fantastique. Contraste saisissant entre l'image de la maman lisant un conte à ses enfants pour qu'ils s'endorment et l'environnement de sommeil pour l'éternité. A t'elle peur de la résurrection des corps ?

    5
    Mercredi 4 Février 2015 à 18:21

    Merci pour cette interprétation Quimerch. La mère et les enfants endormis (pour moi c'était la dame qui repose là et ses voisins). Voilà l'intérêt d'une photographie, chacun y trouve sa propre métaphore. Il y a de la douceur (d'où l'idée de la maman). A la fois l'aspect effrayant de la mort et une sérénité qui nous réconcilie avec la vie. Le mot "repose en paix" prend là toute sa valeur, je dirai même sa saveur. On en verra une autre (lorsque je la retrouverai) dont l'épitaphe aujourd'hui disparue disait "Etre d'amour et de désir tu n'aurais jamais dû naître ou ne jamais mourir"... je trouve cette épitaphe d'une beauté incroyable. Les cimetières sont un livre à ciel ouvert.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :