• ... à l'heure où blanchit la campagne je partirai

                                                                                                                           Tombe d'une jeune-fille  - Cimetière du Père-Lachaise - Paris

    ... à l'heure où blanchit la campagne je partirai...

    « Univers sacrés - 9Les solitaires - 32 »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Serge
    Vendredi 24 Février à 10:40

    Tes photos sont toujours des poèmes !

      • camomille
        Vendredi 24 Février à 15:25

        oui, et en plus bien dit !

        (merci, Daniel, pour la réinscription, je vous avais encore perdu !)

    2
    Vendredi 24 Février à 16:48

    @ Serge >>> Cette boîte aux lettres semble attendre les courriers destinés à cette jeune-fille ou peut-être y dépose-t-elle les siens pour quelqu'un resté ici-bas ? et puis cette épitaphe "sauvage", dialogue entre deux Mondes. Une tombe est souvent un poème et ce cimetière est un livre ouvert.

    3
    BrG
    Mercredi 1er Novembre à 09:54

    Je trouve ça très original, j'aime beaucoup!

    4
    Mercredi 1er Novembre à 19:02

    C'est la première fois que je viens sur votre blog et je trouve que cette photo illustre parfaitement la définition que vous donnez de la photographie. Isolée de la véritable scène du monde, elle est comme une petite phrase sortie d'un roman. Reste l'imagination.....

      • Jeudi 2 Novembre à 15:35

        Merci de votre visite Alezandro et surtout de partager ma conception de la photographie. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :